COMMENT EVITER UNE GROSSESSE ?

INTRODUCTION

de nouvelles conditions d’existence amènent souvent le Couple, et parfois l’Etat, à vouloir maîtriser la Reproduction, pour des raisons de vie économique, de santé, d’évolution de l’idée de la famille et de situation sociale. Ainsi, pour éviter une Grossesse, des méthodes de planification naturelle et artificielle sont utilisées.

I- LES MÉTHODES DE PLANIFICATION NATURELLE

Ce sont des méthodes essentiellement basées sur l’Observation, le Dialogue et la Concertation. Il s’agit de :

I-1 L’Abstinence

Elle consiste à ne pas avoir de rapports sexuels pendant les périodes fécondes.
Si l’Abstinence absolue est pratiquée jusqu’au mariage, elle préserve la Virginité de la Fille et du Garçon, renforce la Fidélité du couple et protège contre les IST.

I-2 L’Allaitement Maternel

Pendant la durée de l’Allaitement au Sein, l’hormone de la Lactation bloque la maturation des Ovules. Ainsi, les rapports sexuels du couple, lorsque la Femme allaite, ne peuvent être féconds.
C’est la méthode naturellement pratiquée dans la tradition africaine où l’Allaitement du bébé durant 2 ans fait que la natalité intervient tous les 2 ou 3 ans.
Cependant, cette méthode n’est pas absolue car des grossesses peuvent survenir avant la fin de l’Allaitement et elle a également des contraintes professionnelles.

I-3 La méthode de la Température

Si une femme prend sa Température tous les matins avant de se lever, elle remarque que, pendant la première partie du Cycle Menstruel, la Température est plutôt basse (autour de 36,5°C). Puis, elle constate que la Température monte de 3 à 4 dixièmes de degré en 1, 2 ou 3 jours et reste ensuite haute (autour de 37°C) jusqu’aux Règles suivantes. La montée brusque de la Température permet de déterminer, à 1 ou 2 jours près, la date de l’Ovulation.
En tenant compte de la durée de vie d’un Spermatozoïde (2 à 3 jours) et de celle d’un Ovule (1 jour), la femme peut déterminer la période où elle est féconde.
Cette méthode est accessible à toutes les femmes, mais il faut avoir le temps, les moyens et savoir lire.

I-4 La méthode de la Glaire Cervicale

La Glaire Cervicale qui permet aux Spermatozoïdes de vivre et de monter dans l’Utérus, est produite par le Col de l’Utérus 4 à 5 jours avant l’Ovulation et cesse le lendemain. L’apparition de la Glaire est donc le signe de la période féconde.
Après les Règles, la femme peut se sentir sèche au niveau de la Vulve et n’observe pas de Glaire : c’est la période inféconde.
Si la femme sent la Vulve humide ou « mouillée » de Glaire, c’est que celle-ci est capable d’accueillir et de garder en vie les Spermatozoïdes. Le 1er jour, la Glaire est d’abord pâteuse et collante puis, après quelques jours, elle devient glissante et filante comme le blanc de l’œuf : c’est la période féconde.
Toute relation sexuelle, un jour où la femme se sent humide ou voit la Glaire, peut conduire à une grossesse.
Remarque : en notant les résultats de la méthode par des signes conventionnels comme ceux proposés par l’ASPF (Association Sénégalaise pour la Promotion de la Famille), la femme déterminera les périodes fécondes et infécondes de son Cycle.

 

  • Pour éviter une grossesse, le couple aura des relations sexuelles pendant la période sèche.
  • Pour débuter une grossesse, le couple aura des rapports sexuels durant les périodes humides.
    C’est une méthode accessible à toutes les femmes car elle n’a pas besoin d’un certain niveau d’instruction et ne demande pas de moyens. Seule une sensibilisation oblige pour la connaissance des signes conventionnels.

I-5 La méthode du Col de l’Utérus

La méthode de la Glaire Cervicale peut être confirmée par l’observation du Col de l’Utérus. Celui-ci est haut et mou comme les lèvres pendant la période féconde tandis qu’il est bas et dur comme le nez durant la période inféconde.
Cette méthode est accessible à toutes les femmes.
Remarque : ces méthodes de Planification Naturelle que nous venons de développer, permettent à tous de prendre leurs responsabilités dans le domaine de la régulation des naissances. Ainsi :
Elles permettent à la femme de se connaître et de se libérer sur le plan psychologique.

  • Elles permettent à l’homme de prendre ses responsabilités par rapport à la vie sexuelle du couple et aux grossesses de sa femme.
  • Elles permettent au couple de favoriser le dialogue et la concertation.
  • Elles respectent les principes religieux islamiques et chrétiens car elles prônent la maîtrise sexuelle, le respect de la vie, l’amour du couple et l’accueil des enfants.
II-LES MÉTHODES DE PLANIFICATION ARTIFICIELLE

La Planification Artificielle est aussi appelée la Contraception. Ses méthodes visent à empêcher la Fécondation, la formation des Gamètes (Ovules et Spermatozoïdes) ou le développement de l’Embryon. Ce sont :

II-1 Les Préservatifs

a-Le Préservatif Masculin

Il est aussi appelé la Capote. Il recueille le sperme au moment de l’éjaculation. Il protège également contre les IST, s’il est correctement utilisé. Son efficacité est d’environ 90%.

b-Le Préservatif Féminin

Il est aussi appelé le Diaphragme. Il empêche les Spermatozoïdes de gagner l’Utérus. Son efficacité est améliorée par l’utilisation simultanée des Spermicides.

II-2 Les Spermicides

Ils tuent les Spermatozoïdes. Utilisés seuls, leur efficacité est médiocre.

II-3 Les Pilules

a-La Pilule Féminine

C’est un comprimé qui contient des Hormones qui mettent l’Ovaire au repos et empêchent l’Ovulation. Sa prise régulière (tous les jours), sans oubli, est d’une grande efficacité. Elle peut être aussi utilisée pour lutter contre certaines stérilités car lorsqu’une femme arrête de prendre la Pilule, des ovulations plus nombreuses peuvent se produire. Elle crée souvent des effets indésirables et provoque parfois une prise de poids chez certaines femmes.

b-La Pilule Masculine

Elle arrêterait la formation des Spermatozoïdes. Elle est à l’étude, mais ne donne pas encore de résultats satisfaisants.

II-4 Le Stérilet

Il est aussi appelé Dispositif Intra-Utérin (D.I.U.). C’est une tige qui est placée dans l’Utérus par un Médecin. Il empêche la Nidation de l’Embryon dans la muqueuse utérine. Il est très efficace, mais il est dès fois mal supporté. Son utilisation pose un problème de conscience car cette méthode ne respecte pas la vie de l’Embryon qui est déjà un être humain.

II-5 Les Ligatures

a-La Ligature des Spermiductes

Elle empêche le passage des Spermatozoïdes et entraîne la stérilité définitive.

b-La Ligature des Trompes

Elle empêche le passage des Ovules et entraîne aussi la stérilité définitive.

CONCLUSION

Pour éviter une Grossesse, plusieurs méthodes sont utilisées de façon naturelle ou artificielle. Certaines, basées sur l’observation, favorisent le dialogue, la concertation, l’amour du couple et respectent les principes religieux. D’autres utilisent des moyens mécaniques qui ne respectent pas souvent la vie de l’être humain, causant ainsi un problème de conscience.

×