IMPÉRIALISME JAPONAIS

INTRODUCTION

La révolution Meiji a permis au Japon  de passer  d’une situation de pays féodal  à celle d’une puissance économique et militaire. Mais ce pays dont les ressources naturelles ne suffisent pas aux besoins de sa population sans cesse croissante est contraint et voué à une politique d’agression  et de conquête économique et militaire.

I-LES CAUSES DE L’IMPÉRIALISME JAPONAIS

Les causes de l’impérialisme japonais sont à la fois démographiques et économiques.
Sur le plan démographique, la population nipponne est passée de 30 millions en 1868 à 55 millions en 1914.  Avec cette augmentation très rapide de la population se pose un problème d’espace pour un archipel comme le Japon. Ainsi, ce pays avait besoin de nouvelles terres pour vider une partie de sa population trop nombreuse.
Sur le plan économique, le Japon  s’engage en 1868 dans une ère nouvelle, « la Révolution Meiji, l’ère des lumières», sous l’impulsion de l’Empereur Mutsu Hito appelé également Meiji Tenno (1852-1912) qui a régné de 1867 à 1912. Ce dernier adapte  son pays à l’économie capitaliste. Le Japon se modernise  très vite et devient une puissance industrielle, exportant des produits finis à un prix très compétitif sur les marchés asiatiques. Cette croissance économique a des limites : le Japon manque de ressources  naturelles.
Dans l’esprit  des dirigeants nippons, l’expansion japonaise devient une solution aux problèmes démographiques et économiques

II-LES MANIFESTATIONS DE L’IMPÉRIALISME JAPONAIS

Le Japon, dans sa tentative d’expansion en Asie, s’est heurté à la Chine et à la Russie

I-1 la première poussée de l’impérialisme japonais (1894-1906) : 

En une douzaine d’années, le Japon affronte deux grandes puissances et remporte sur elles deux victoires également retentissantes : l’empire chinois d’abord, l’empire russe ensuite.
La guerre sino-japonaise éclate en 1894 et se termine en 1895, avec le traité de Tsushima qui accorde au Japon l’île de Formose, la Corée, quelques autres îles  et une grosse indemnité de guerre (740millions de dollars).
La guerre  russo-japonaise (1904-1906 ): Attaquée par surprise en Extrême Orient  au début de 1904, mal préparée à soutenir une guerre à 700 km de ses bases, l’ armée russe est battue dans une série de batailles dont les plus importantes sont celles de Port Arthur et de Moukden. L’arbitrage des Etats Unis rétablit la paix  en 1906 et  accorde au Japon une liberté d’actions complète en Mandchourie ainsi dépossédée de la Russie.

I-2 la seconde poussée de l’impérialisme japonais après 1931 :

La crise économique des années 30 pousse le Japon à vouloir étendre ses possessions en Asie continentale. Dés 1931, les Japonais commencent à occuper deux provinces chinoises voisines de leurs possessions de Corée. Ils transforment la Mandchourie en empire vassal. En 1937, le Japon occupe des villes côtières comme Shanghai malgré la résistance acharnée des troupes chinoises. La défaite du Japon en 1945 suite aux bombardements de Hiroshima et Nagasaki par l’aviation américaine, sonne le retrait des troupes nipponnes de la Chine.

CONCLUSION

L’impérialisme japonais a commencé à la fin du 19éme siècle  et s’est poursuivi jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale. Cet impérialisme, limité  en Asie, a permis au Japon de devenir une grande puissance militaire et politique en Extrême-Orient.

×