LA CHRONOLOGIE EN GÉOLOGIE

Pour reconstituer l’histoire de la Terre et de la vie, les références temporelles ne nous sont plus familières. La reconstitution de cette histoire fait référence à des événements très anciens, de très longue durée

I-COMMENT DATER EN GÉOLOGIE ?

La datation en géologie est le fait de donner un âge aux roches. Cet âge peut être donné de manière relative ou de manière absolue.

I-LA CHRONOLOGIE RELATIVE

Elle consiste à comparer l’âge d’une roche à celui d’autres roches. Elle repose sur plusieurs principes parmi lesquels on peut citer :

1-Principe de superposition (Activité 1, Planche 1)

Les couches sédimentaires se sont déposées à l’horizontale ; donc, pour deux couches superposées, celle du dessous est plus ancienne que celle du dessus.

2-Principe de recoupement (Activité 2, Planche 1)

Tout événement géologique qui recoupe un autre lui est postérieur (c’est-à-dire plus récent). En d’autres termes, un corps rocheux qui recoupe un autre est plus jeune que celui qu’il recoupe.

3-Principe d’identité paléontologique (fossiles stratigraphiques)

Il se base sur l’existence de fossiles stratigraphiques et permet de corréler les séries sédimentaires.

Si deux couches sédimentaires contiennent les mêmes fossiles, elles sont de même âge (des couches sédimentaires de même contenu paléontologique sont de même âge).

4-Principe de continuité

Une couche sédimentaire est de même âge en tous points.

II-LA CHRONOLOGIE ABSOLUE

Le but de la chronologie absolue est d’affecter à chaque évènement un âge précis.

Les géologues disposent des mesures physiques qui donnent l’âge réel d’un élément considéré. Cette chronologie est basée sur la désintégration des produits instables dits radioactifs contenus dans les roches au cours du temps. En se désintégrant l’élément radioactif « père » (P) se transforme spontanément en élément « fils » (F) stable :

Exemple : Carbone 14 (14C) se transforme en Azote 14 (14N).

Quelque soit la quantité de l’élément père il faut toujours le même temps pour que cette quantité se réduise de moitié par désintégration : cette durée caractéristique des éléments radioactifs est appelée période ou demi-vie (T).

Pour le Carbone 14, la période de demi-vie est de 5730 années.

III-DÉCOUPAGE DES TEMPS GÉOLOGIQUES

1-Événements biologiques et géologiques

Au cours du temps, il se produit des évènements biologiques correspondant à des extinctions d’espèces (disparition de dinosaures) et à des apparitions de nouvelles espèces mieux adaptées aux conditions de vie (apparition de mammifères). Ces phénomènes biologiques sont souvent accompagnés de phénomènes géologiques comme les transgressions et régressions marines, les glaciations et la formation des chaînes de montagnes (orogenèse).

La transgression est l’avancée de la mer au-delà de ses limites antérieures. La régression est le retrait de la mer en deçà de ses limites antérieures. La glaciation est une période durant laquelle l’évolution des conditions climatiques entraîne l’extension des glaciers.

2-Calendrier géologique

Le calendrier des temps géologiques montre quatre ères qui sont des plus anciennes aux plus récentes : le paléozoïque ou ère primaire, le mésozoïque ou ère secondaire, le cénozoïque ou ère tertiaire et l’anthropoz oïque ou ère quaternaire. Chaque ère est subdivisé en périodes :

Exemple : l’ère secondaire correspond à trois périodes : le trias, le jurassique, et le crétacé.

×