LA CONTAMINATION PAR LES MICROORGANISMES

INTRODUCTION

dans notre environnement, nous vivons aussi avec des êtres que nous ne voyons pas : ce sont des Microorganismes ou Microbes. Ils sont divers et variés. Ils peuvent entrer dans notre corps par plusieurs voies et y être utiles ou nuisibles à travers de nombreuses manifestations. L’invention du Microscope a permis d’avoir des précisions sur leur nature et leur vie.

I-DIVERSITÉ DES MICROBES

I-1 Définition

Un Microbe est un être vivant invisible à l’œil nu. Il ne peut être vu qu’avec un appareil appelé le Microscope.

I-2 Les Catégories de Microbes

Suivant leur taille et leur forme, il y a :

  • Les Bactéries (les Coques, les Bacilles ou Bâtonnets, les Vibrions et les Spirilles ou Spirochètes) ;
  • Les Protistes (les Paramécies et les Hématozoaires) ;
  • Les Champignons (les Moisissures et les Levures) ;
  • Les Virus qui sont les plus petits.

I-3 Microbes Utiles et Microbes Nuisibles

a-Les Microbes Utiles

Contrairement à une idée générale qui colle aux microbes l’étiquette de « dangereux et inutiles », nombreux sont ceux qui jouent un rôle fondamental dans notre vie et notre environnement. C’est le cas de :

  • La Digestion des aliments avec les Enzymes.
  • La Fermentation dans la production d’Alcool (les Levures) ou d’Acide (les Bactéries).
  • La Putréfaction par le pourrissement des déchets et des restes d’animaux et de végétaux (les microbes Parasites).

La Décomposition par la disparition des matières organiques (les microbes Saprophytes).

b-Les Microbes Nuisibles

Ce sont les microbes parasites qui vivent chez les animaux ou les végétaux. Ils provoquent des Maladies ou Infections à la suite d’une Contamination. On les appelle aussi les Microbes Pathogènes.

II-LA CONTAMINATION PAR LES MICROBES

La Contamination ou Contagion de l’organisme par les Microbes Pathogènes se fait à travers des Voies de pénétration et de manière directe ou indirecte.

II-1 Les Voies de Pénétration

Les microbes peuvent entrer dans l’organisme par plusieurs Voies parmi lesquelles :

  • La Voie Cutanée ou la Peau : plaies, piqûres d’insectes (Paludisme, Fièvre Jaune,…), morsures d’animaux (Rage),…
    • La Voie Digestive ou la Bouche : maladies du Péril Fécal (Diarrhées, Vers Intestinaux, Bilharziose, Amibiase,…)
    • La Voie Respiratoire ou le Nez : avec la Tuberculose, la Méningite,…
    • La Voie Sanguine : injections ou piqûres avec des Seringues contaminées, dons ou transfusions de sang infecté, contact direct avec du sang contaminé,…
    • La Voie Génitale ou le Sexe : avec les IST (Infections Sexuellement Transmissibles).
    • La voie Placentaire ou le Placenta : pendant la grossesse (SIDA, Syphilis,…)

II-2 Les Modes de Contamination

La Contamination peut être Directe ou Indirecte :

  • La Contamination Directe se fait par contact direct avec l’individu contaminé ou malade.
  • La Contamination Indirecte se fait par des objets souillés ou contaminés (couteaux, ciseaux, lames, aiguilles, seringues,…), par des substances infectées (pus, selles, crachats,…) ou par un hôte intermédiaire (insectes vecteurs, animaux mammifères,…).

Remarque : beaucoup d’infections, surtout virales, peuvent rester en vie ralentie chez un individu, sans provoquer de troubles. Cet individu est un Porteur Sain qui peut transmettre le microbe sans être malade : c’est le cas du Séropositif du SIDA.

III-LA PROLIFÉRATION DES MICROBES OU INFECTION

III-1 Définition

Une Infection est la pénétration et la multiplication d’un agent pathogène ou microbe dans l’organisme.

III-2 Les Types d’Infections

Il y a deux types d’infections : la Septicémie et la Toxémie.

a-La Septicémie

La Septicémie est une infection généralisée de l’organisme qui se traduit par la présence de nombreux microbes dans le sang. Elle se déroule en trois phases : la phase locale ou inflammatoire, la phase régionale ou ganglionnaire et la phase générale ou septicémique.

b-La Toxémie

La Toxémie est une infection qui se caractérise par la présence dans le sang de nombreuses toxines produites par des microbes anaérobies.
NB : un microbe anaérobie est un microbe qui peut vivre sans Oxygène. Son contraire est le microbe aérobie.

IV-LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS

Elle se fait de manière naturelle et artificielle.

IV-1 La Lutte Naturelle

L’organisme réagit naturellement à toute présence étrangère par plusieurs moyens de défenses : les défenses non spécifiques et les défenses spécifiques.

a-Les Défenses Non Spécifiques

Elles sont en place depuis la naissance, avant tout contact avec un antigène ou corps étranger. Ce sont :

  • Les Barrières : il s’agit de la Peau avec ses poils et son acidité, des Muqueuses, des Cils, des Sourcils et des Larmes qui font barrage aux microbes.

Les Leucocytes : il s’agit des Polynucléaires et des Macrophages (Monocytes) qui luttent contre n’importe quel type de microbes par Phagocytose.

b-Les Défenses Spécifiques

Ce sont les Anticorps, les Antitoxines et les Lymphocytes T qui agissent chacun sur un microbe bien précis afin de le neutraliser ou de l’éliminer.
2. La Lutte Artificielle
Elle vient en aide à l’organisme par des moyens à mettre en place par chaque individu avec l’appui des professionnels de la santé. Elle se fait par des méthodes préventives et curatives.

IV-2 Les Méthodes Préventives : la Prévention

  • L’Asepsie : c’est l’ensemble des précautions à prendre pour éviter le contact avec les microbes (balayage, bain, lavage, repassage,…)
  •  L’Antisepsie : c’est l’ensemble des pratiques utilisées pour détruire les microbes dès qu’ils entrent en contact avec l’organisme. On utilise pour cela des Antiseptiques (Savon, Eau de Javel, Alcool, Ether, Mercurochrome,…).
  • Le Dépistage : c’est la recherche, l’isolement et le traitement des malades en cas d’épidémie pour éviter la contamination.
  • La Chimio-prévention : elle consiste à prendre des médicaments pour empêcher la multiplication des microbes déjà présents dans l’organisme, avant que la maladie ne se déclenche.
  • La Vaccination : c’est l’utilisation des vaccins pour pousser l’organisme à fabriquer des anticorps ou des antitoxines pour s’immuniser ou se protéger.
  • La Séro-prévention : c’est l’utilisation des sérums qui apportent à l’organisme des anticorps ou des antitoxines déjà prêts à la lutte contre les microbes. On les utilise comme préventifs avant le déclenchement de la maladie.

IV-3 Les Méthodes Curatives : la Thérapie ou le Traitement

  • La Chimiothérapie : c’est l’emploi des médicaments chimiques chez un malade pour empêcher le développement des microbes ou pour les détruire et obtenir une guérison.
  • La Sérothérapie : elle consiste à utiliser des sérums contenant des anticorps ou des antitoxines déjà prêts à la lutte. On les emploie comme curatifs pendant l’infection.
  • L’Antibiothérapie : c’est l’utilisation des antibiotiques pour traiter les malades.
CONCLUSION

les microbes sont divers et variés. La recherche d’un milieu de vie favorable les pousse à pénétrer de façon directe ou indirecte par différentes voies dans l’organisme humain. Ce dernier se défend contre cette agression microbienne naturellement, mais aussi par des moyens artificiels.

×