LA DIGESTION

Une personne qui ne se nourrit pas maigrit et finit par mourir. Les aliments sont donc indispensables au maintien de la vie. Pour être utilisés par l’organisme ils doivent subir un ensemble de transformations.

I-Définition

La digestion est l’ensemble des transformations qui assurent la fragmentation des aliments complexes en aliments plus simples appelés nutriments. Par exemple sous l’action de la salive, l’amidon est transformé en sucre réducteur plus simple.

II-Notion d’enzyme

1.Définition

Les enzymes sont des substances organiques actives présentes en petites quantités dont le rôle est d’accélérer la fragmentation des molécules complexes en molécules plus simples et plus courtes. Ces réactions qui nécessitent la présence d’eau sont appelées hydrolyse.

2.Conditions d’action des enzymes

a-La température

L’action des enzymes digestives est favorisée par une température de 37oC qui correspond à celle du corps. elle est appelée température optimale. Cette action est inhibée par les faibles températures et détruite par les fortes températures. Les enzymes sont dites thermolabiles.

b-La spécificité :

L’expérience de la pepsine sur l’huile et l’amidon montre qu’elle n’agit ni sur les lipides ni sur les glucides. Elle exerce son action uniquement sur les protéines. Comme la pepsine, les autres enzymes digestives agissent de façon spécifique.

c-Importance des phénomènes mécaniques

L’action des enzymes est favorisée par des phénomènes mécaniques (broyage, malaxage) qui morcèlent les aliments et augmentent leur surface de contact avec les sucs digestifs.

d-Le pH

Les enzymes agissent selon un pH donné.par exemple, la pepsine agit en milieu acide et l’amylase salivaire en milieu neutre.

III.          Mécanisme d’action des enzymes

Les propriétés des enzymes dépendent de leur structure spatiale. En effet elles présentent un espace dont la forme est complémentaire à celle de l’élément sur lequel elles agissent. Cet espace est appelé site actif et l’élément sur lequel elles agissent le substrat. La liaison s’effectue par emboitement entre le site actif et le substrat. Le tout formant un ensemble appelé complexe enzyme-substrat.

IV-Les étapes de la digestion

La transformation des aliments le long du tube digestif s’effectue par étape :

  • L’étape buccale :

Coupés en morceaux, puis mastiqués par les dents, les aliments sont broyés et imprégnés de salive. L’amidon est simplifié en maltose.

  • L’étape stomacale :

Les aliments traversent  très rapidement l’œsophage et arrivent dans l’estomac dont les mouvements assurent le brassage et leur mélange avec le suc gastrique.

La pepsine exerce son action sur les protéines et les transforme en polypeptides. Ainsi le continu sous forme de bouillie appelé chyme est évacué de petit à petit dans l’intestin grêle par les mouvements de la paroi.

  • L’étape intestinale

Dans le duodénum, les enzymes pancréatiques poursuivent la digestion des protides, glucides et lipides. Sous l’action de la bile les gouttelettes de lipides sont émulsionnées dans le liquide intestinal ce qui favorise leur digestion chimique. En fin sous l’action des enzymes intestinales le contenu de l’intestin grêle est transformé en chyle qui est un mélange d’eau, d’acides aminés, de glucose, d’acides gras, de glycérol, de vitamines et de sels minéraux. Ces nutriments vont passer dans le milieu intérieur pour gagner l’ensemble des organes.

CONCLUSION

Les aliments subissent le long du tube digestif l’action des différents sucs digestifs contenant des enzymes. Celles-ci assurent de façon spécifique la digestion des matières organiques complexes en molécules plus simples aboutissants aux nutriments (y compris l’eau, les sels minéraux et les vitamines).

Ces transformations chimiques sont facilités par les phénomènes mécaniques (broyage, brassage, émulsion) d’où l’intérêt d’adopter une bonne hygiène alimentaire et bucco dentaire en se brossant les dents et en bien mastiquant les aliments.

×