LA FAMILLE

Introduction

La famille est un groupe social uni par des liens de parenté ou du mariage. Elle est aussi un cadre de vie et d’intégration pour le citoyen.

I- évolution de la notion de famille

Dans la tradition africaine, la famille était l’ensemble des personnes ayant un lien de parenté. La famille était tellement nombreuse qu’elle était devenue un clan. Dans la famille traditionnelle africaine, l’autorité était exercée par le Descendant le plus âgé de l’ancêtre. Aujourd’hui, la famille se modernise, sous l’influence de la culture occidentale. Diverses structures économiques et sociales remplissent aujourd’hui, nombre de fonctions qui, autrefois relevaient de la famille. L’éducation est prise en charge par l’Etat ou par des institutions privées. La famille est responsable de la socialisation des enfants mais on note une influence croissante de l’entourage et des médias.

II-  devoirs :

En plus d devoir de solidarité, nous avons le devoir de respect, d’assistance, d’hospitalité, d’accueil à l’égard de nos parents, de présence physique pendant les cérémonies familiales.

III- Problèmes

La famille aujourd’hui, remplit mal sa fonction de ciment des générations. Elle ne pèse plus sur le comportement de ses membres. La crise persistante a contribué davantage les règles de fonctionnement de la famille, en tant que creuset de socialisation. Le modèle de famille est lui-même en pleine mutation. Du fait de l’urbanisation et de l’individualité, l’idéologie des hiérarchies tend à disparaître. On assiste à la remise en cause de l’autorité parentale. Tolérance, respect en soi et d’autrui, politesse sont des valeurs qui sont remises en cause. La famille moderne est en crise. A côté de la famille traditionnelle, nous avons aujourd’hui, la famille composée, la famille monoparentale et la famille sans enfants.

Conclusion

Dans les pays développés, la contraception et la légalisation de l’avortement ont contribué à baisser les familles monoparentales. Dans les pays en développement, la surpopulation et la remise en cause des valeurs bouleversent l’ordre familial. En tous les cas, la famille doit rester un espace d’intégration mais aussi, remplir son rôle d’agent de socialisation.