LE MOUVEMENT ABOLITIONNISTE

INTRODUCTION

L’abolitionnisme est un mouvement en faveur de l’abolition de l’esclavage. A partir du XVII° siècle, l’opinion publique européenne considère que la traite est un trafic odieux.

I-LES CAUSES DU MOUVEMENT ABOLITIONNISTE

I-1 les causes démographiques : 

En Afrique, l’esclave se fait rare de plus en plus, à cause du dépeuplement continu, de la baisse de la natalité qui provient du vieillissement de la population.

I-1 les causes économiques : 

A la fin du XVII° siècle, l’Europe entre dans une ère industrielle. Les machines remplacent le travail de l’homme ; L’Afrique va devenir un marché de consommation et non une réserve de main d’œuvre.

I-3 les causes sociales, politiques et religieuses :

La révolution française de 1789 déclare que la traite est anormale, honteuse. Les Révolutionnaires proclament l’égalité des hommes devant la loi.. Les hommes d’église s’opposent farouchement, à la traite négrière.

II-LES ACTEURS DE L'ABOLITIONNISME

Des philosophes comme Diderot, Montesquieu, Rousseau, Voltaire dénoncent l’esclavage et réclament son abolition. Les Philanthropes, en groupe, fondent, au XVIII° siècle, un comité pour l’abolition de la traite en Angleterre. En 1788, la société des Amis des Noirs est créée. Des personnes dont Fayette, Grand ville, Sharpe, William Wilbeforce se font remarquer dans la lutte contre la traite négrière. Le pasteur Wesky, fondateur de l’église méthodiste anglaise, propage l’idée de l’abolition de la traite.

III-LES ÉTAPES DE L'ABOLITIONNISME

Le Danemark est le premier pays à abolir la traite des Noirs en 1803. Le plus important mouvement abolitionniste européen est né en Angleterre où les sociétés anti esclavagistes obtiennent l’interdiction de la traite dès 1807. Les Etats-Unis interdisent la traite, entre 1807 et 1808. En France, l’esclavage est aboli le 27 avril 1848 par Victor Schœlcher. Le Brésil, sous la pression de l’Angleterre, abolit l’esclavage, en 1888. Dans les colonies britanniques, l’esclavage est aboli en 1833. Les esclaves français se voient octroyer la liberté en 1848 et les esclaves hollandais, en 1863. La traite est abolie à Saint Domingue en 1793 et en dernier lieu, à Cuba en 1886. A partir de 1827, la traite est presque interdite (1815 traité de Vienne et 1818, traité d’Aix-La –Chapelle). En 1864, alors que la traite est abolie, 250 esclaves qui se trouvaient à Gorée fondent au Gabon la ville de Libreville.

CONCLUSION

L’esclavage est définitivement, aboli, au XIX° siècle, grâce aux Philosophes, aux philanthropes, aux hommes d’église. L’espace sénégambien du VII° au XIX° siècle

×