LE ROLE DU REIN DANS L’EXCRÉTION URINAIRE ET LA RÉGULATION DU MILIEU INTÉRIEUR

En fonctionnant, les organes produisent des déchets qu’ils rejettent dans le milieu intérieur (sang et lymphe). Certains, comme le dioxyde de carbone sont éliminés au cours de la respiration. La majorité des déchets est cependant prise en charge par les reins qui les évacuent par l’urine : c’est l’excrétion urinaire.

I-L’APPAREIL URINAIRE

L’appareil urinaire comprend les voies urinaires et les reins.

1-les voies urinaires

Elles comprennent :

  • les uretères qui sont des conduits par lesquels l’urine arrive dans la vessie à partir des reins ;
  • la vessie est un réservoir dans lequel s’accumule l’urine ;
  • l’urètre est un conduit par lequel s’écoule l’urine pendant la miction.

1-Les reins

Ce sont des organes en forme de haricot et richement vascularisés. Sur une coupe longitudinale de rein, on observe de l’intérieur vers l’extérieur. La zone du bassinet, la zone médullaire ou zone pyramidale et la zone corticale.

La zone médullaire présente de nombreux tubes urinifères appelés néphrons (environ 1 million chez l’homme). Chaque néphron est entouré d’un riche réseau de capillaires sanguins et comprend deux parties : la capsule et les tubes (tube contourné et tube collecteur). Le réseau dense de capillaires qui se trouve à côté de la capsule est appelé le glomérule.

II-LES ROLES DES REINS

Une comparaison de l’urine et du plasma permet de mettre en évidence que :

  • Le rein joue un rôle de régulation et d’épuration car certaines substances que l’on trouve dans le plasma sont éliminées en fonction de leur concentration.
  • Les protéines, les lipides et le glucose sont présents dans le plasma d’un individu en bonne santé et absents dans son urine. La filtration est donc sélective, le rein joue alors le rôle de barrière pour ces substances.
  • Certains déchets comme l’ammoniaque sont présents dans l’urine et absents dans le plasma. Cela montre que le rein élabore certaines substances : il a un rôle sécréteur.
III-LIEU DE FORMATION DE L'URINE

Les reins fabriquent l’urine à partir du sang apporté par les artères rénales qui se ramifient et forment un réseau de capillaires autour des néphrons. L’urine formée dans les reins est canalisée par les uretères qui la conduisent dans la vessie où elle est stockée avant d’être évacuée à l’extérieur par l’urètre.

IV-LES DIFFÉRENTES ÉTAPES DE LA FORMATION DE L'URINE

Les différentes phases de l’élaboration de l’urine sont :

  • Une filtration sélective du plasma qui se fait au niveau de la capsule du néphron. Tous les constituants du plasma passent, sauf les molécules de grandes tailles : protéines, lipides.
  • Une réabsorption de la totalité du glucose, d’une partie des sels minéraux et de la plus grande partie de l’eau.
  • Une sécrétion des déchets (ammoniaque) par les parois du tube.

 Remarque :Il existe d’autres organes d’excrétion : les glandes sudoripares qui sécrètent la sueur, les poumons qui rejettent du dioxyde de carbone.

V-L’EXCRÉTION URINAIRE DANS LA RÉGULATION DU MILIEU INTÉRIEUR

Les reins assurent les sorties d’eau et les entrées afin de maintenir constant le volume du milieu intérieur. Il en est de même pour de nombreux éléments minéraux, comme le sodium.

Donc l’excrétion urinaire contribue à réguler le volume et la composition du sang et donc du milieu intérieur.

Remarque : des analyses d’urine peuvent mettre en évidence certains symptômes : la glycosurie (présence de glucose dans l’urine), l’albuminurie (présence d’albumine dans l’urine), l’hématurie (présence de sang dans l’urine).

CONCLUSION

L’excrétion urinaire permet de rejeter certains déchets résultant du fonctionnement des organes. C’est un mécanisme qui participe aussi à la régulation du milieu intérieur.

×