LE VILLAGE

Introduction :

Le village est une agglomération rurale disposant de plusieurs habitations mais aussi d’équipements de base qui lui confèrent une certaine autonomie. Il est un démembrement de la communauté rurale.

I- Historique

Le village a très tôt occupé une place de choix dans la vie de l’homme. Dès la préhistoire, l’homme avait commencé à se regrouper dans des villages. C’est le cas de çatal Hüyük en Turquie qui est un village préhistorique datant de 10 000 ans avant JC.Jéricho est aussi un village préhistorique datant de 7800 ans avant JC. Le village, cette agglomération rurale, a existé au sein des royaumes et d’ailleurs, certains villages étaient en compte dans le découpage administratif. La colonisation favorise l’évolution du village. En effet, l’administration coloniale repose sur les cantons, les cercles et les subdivisions. Le chef de village, représentant de l’administration coloniale, se charge de l’exécution des décisions. Aujourd’hui, le village est un rouage important de l’administration. En 1976 au Sénégal les villageois représentent 70% de la population totale, soit 3 500 000. Mais depuis 2000, la tendance est inversée par l’exode rural.

II-Description

Le village est généralement, ombragé par des arbres qui peuvent servir d’accueil aux voyageurs. Au cœur du village, l’arbre à palabres est le lieu de rencontres des villageois. Ces derniers appartiennent à la même ethnie ou au même clan. Exemple de village : le village haoussa est formé d’habitations traditionnelles regroupées en concessions familiales. Les structures servent de chambres, de greniers ou de cuisines qui s’organisent autour d’une aire centrale ù se tient l’essentiel des activités quotidiennes, comme la préparation des repas. Les activités économiques des villages : dans les îles du Saloum, on associe pêche, agriculture et élevage. En pays sérère, on associe culture et élevage. Riziculture, pêche et élevage sont les principales activités économiques de la Casamance.

III-Organisation

Le village est dirigé par un chef de village. Cette fonction est traditionnelle. En général, on le choisit parmi les Anciens. Il a pour rôle de diriger les débats avec les Anciens. Actuellement, le chef de village est un rouage essentiel de l’organisation territoriale. Il représente la tradition dans l’administration moderne. Enfin, le village est formé de cases, de bâtiments. Tout autour du village ou à quelques kilomètre de celui-ci, nous avons des champs où les villageois mènent leurs principales activités économiques. Conclusion : Le village est une communauté d’agriculteurs, d’éleveurs, de pêcheurs. Le Sénégal compte actuellement, près de 15 000 villages.