LES ACIDES NUCLÉIQUES

Introduction

Les acides nucléiques sont des macromolécules biologiques qui jouent un rôle fondamental dans la cellule. Ils représentent environ 15% du poids sec des cellules et se répartissent en 2 catégories : l’Acide désoxyribonucléique (ADN) et l’acide ribonucléique (ARN).

I : Les méthodes de mise en évidence des acides nucléiques  

I.1 : La technique de Feulgen 

I.2 : Le test de Brachet :

Ces expériences nous permettent de localiser ARN et ADN. L’ADN est dans le nucléoplasme (noyau) et l’ARN est situé dans le nucléole et en parti dans le cytoplasme.

II : Composition chimique et structure des acides nucléiques

II.1 : La composition chimique

-L’ADN

L’analyse chimique des produits de l’hydrolyse enzymatique totale de la molécule d’ADN montre qu’elle est composée de

  • bases azotés notés conventionnellement par leur initial. Ils sont au nombre de 4 :−Adénine (A) −Guanine(G) qui appartiennent au groupe des bases puriques appelées bases longues car composées de deux cycles
    −Thymine(T)
    −Cytosine(C) qui sont des bases
    pyrimidiques appelées bases courtes car composées d’un seul cycle
    •sucre, le désoxyribose(D)
    •acide phosphorique encore groupe phosphaté (P)

-L’ARN

L’ARN a une composition chimique comparable à celle de l’ADN mais à la différence de celle-ci son sucre est le ribose et la thymine est remplacer par l’uracile(U).

II.1 : La structure

-L’ADN

L’analyse des produits de l’hydrolyse partielle de l’ADN montre qu’il est constitué de nucléotides(S-B-P) et ces derniers sont constitués de nucléosides(SB) et d’acide phosphorique. Les nucléosides sont constitués de bases azotés et de sucre à 5 carbones (désoxyribose). Et donc l’ADN peut être défini comme étant un assemblage d’acide phosphorique de sucre et de base puisqu’il y a 4 bases différentes, donc il y’a 4 nucléosides ou nucléotides différents Les nucléotides constituent les unités de base de la molécule d’ADN. Ces nucléotides s’associent et forment une chaîne simple ou brin. Dans la chaîne les différents nucléotides se lient entre eux par leur sucre leur phosphore.

Le rapport entre les bases permet d’expliquer la complémentarité des bases.
En effet :A /T=C/G=1 et A/G et C/G≠1
Signifie que la quantité de A=à la quantité de T et que C=G en quantité
Par contre qA ≠ qG et qC≠qT
Ce qui fait que A ne peut se lier qu’à T (ou à U dans l’ARN) ou A est complémentaire à T et C à G

D’après James Watson et Francis Crick, la molécule d’ADN est constituée de deux brins (chaînes) de nucléotides enroulés en spirales et se présentant sous la forme d’une double hélice.

La structure de l’ADN est similaire à une échelle hélicoïdale dont les montants sont les groupes phosphatés(P) et les sucres(S). et dont les barreaux sont constitués par les quatre bases unies deux à deux et qui sont de quatre sortes A-T, T-A, G-C, C-G.

-L’ARN

Elle présente quelques différences structurales par rapport à l’ADN. En effet il n’est pas en double brin, mais en brin simple et plus court.

III : Les propriétés de l’ADN

III. 1 : La réplication de l’ADN

L’une des caractéristiques fondamentales de l’ADN est la faculté de se reproduire (autoreproduction). Cette autoreproduction ou réplication ou dédoublement se déroule en différentes étapes :
•Les deux chaînes de nucléotides de la molécule d’ADN s’écartent par rupture des liaisons entre les bases.
•Face à chaque nucléotide ainsi libéré à sa base, s’incorpore un nouveau nucléotide selon la complémentarité entre les bases.
•Formation des deux brins identiques au brin initial.

III.2 : L’ADN siège de l’information génétique.

La molécule d’ADN viral injectée a gouverné la production par la bactérie de nombreuses phases identiques au phase infestant. Ceci constitue une preuve que la
molécule d’ADN est bien le siège de l’information génétique.

Conclusion

Les acides nucléiques sont des macromolécules, c’est-à-dire de grosses molécules relativement complexes. Les acides nucléiques sont des polymères dont l’unité de base, ou monomère, est le nucléotide. Ces nucléotides sont liés les uns aux autres par des liaisons phosphodiester

×