LES DETERMINANTS

Définition

Le déterminant fait partie du groupe nominal. Il s’accorde en genre (masculin ou féminin) et en nombre (singulier ou pluriel) avec le nom qu’il détermine.
Exemples : mon chien ; ces immeubles ; quelle surprise!

Le déterminant est généralement placé devant le nom, parfois séparé de celui-ci par un adjectif qualificatif.
Exemples : mon gentil chien ; ces grands immeubles ; quelle bonne surprise !

B) Types de déterminants
Les déterminants sont classés dans plusieurs catégories : les articles, les déterminants possessifs, démonstratifs, indéfinis, interrogatifs, exclamatifs et les numéraux cardinaux.

Remarques : 
– Afin de distinguer l’adjectif du déterminant, on n’utilise plus aujourd’hui le terme adjectif pour les déterminants possessifs, démonstratifs, indéfinis et interrogatifs. En effet, l’adjectif qualificatif peut-être déplacé voire supprimé, ce qui n’est pas le cas du déterminant.
– Les numéraux cardinaux font partie des déterminants tandis que les numéraux ordinaux font partie des adjectifs. En effet, ces derniers peuvent être supprimés et sont toujours accompagnés d’un déterminant.

LES ARTICLES

Les articles définis
Ils désignent précisément une chose, une personne, une espèce ou une réalité connue ou identifiable : le, la, les, l’ (forme élidée de le et la devant une voyelle ou un h muet).
Exemple : Nous mangeons l’agneau. -> un agneau entier, dont nous connaissions l’existence.

Les articles indéfinis 
Ils désignent une chose ou une personne mais pas de façon précise. : un, une, des.
Exemple : Nous mangeons unagneau.-> un agneau entier, sans savoir précisément lequel.

Les articles partitifs
Ils désignent une quantité de matière, réelle ou non : du(forme contractée de de + le), de la, de l’.
Exemple : Nous mangeons de l’agneau. -> une partie de l’agneau, sans savoir précisément de quel agneau il s’agit.

Les formes contractées
au(à+ le), aux(à+les), du (de+le), des (de+les)

Attention : Ne pas confondre des, article indéfini, et des, contraction de de + les.
– Il mange des (article indéfini) pommes
– Les feuilles des (article défini contracté : de+lesarbres tombent encore.

Remarque : Lorsque le, la, les, ou l’ sont placés devant un verbe, ce ne sont pas des articles mais des pronoms.
Exemples : 
– Il mange la pomme. La est, dans cette phrase, un article.
– Il la trouve excellente ! La est, dans cette phrase, un pronom qui remplace le nom pomme.

 

LES DÉTERMINANTS DÉMONSTRATIFS

Le déterminant démonstratif permet de montrer de façon précise la chose, la personne ou l’animal dont on parle ou dont on a parlé précédemment. Il varie avec le genre et le nombre du nom qu’il qualifie.

masculin singulier féminin singulier pluriel
ce, cet cette ces

Remarque 1 : Il existe aussi des formes composées avec -ci ou -là :
On utilise -ci pour exprimer la proximité dans le temps ou l’espace, et -là pour l’éloignement.
– Masculin singulier : ce…-là, ce…-ci, cet…-ci, cet…-là
– Féminin singulier : cette…-ci, cette…-là
– Pluriel : ces…-ci, ces…-là.
Exemples : 
– Cet homme-ci est marié avec cette femme-.
– Ces enfants- sont très sages.

Remarque 2 : Lorsque le déterminant précède un nom (ou un adjectif qualifiant ce nom) qui commence par une voyelle ou un h muet, on doit employer cet à la place de ce.
Exemples : 
– cet homme -> ce vieil homme ;
– cet artisan -> ce jeune artisan ;
– ce discours -> cet accablant discours.

LES DÉTERMINANTS POSSESSIFS

Le déterminant possessif, à la différence des autres déterminants, indique une relation d’appartenance ou de connaissance avec le possesseur.
Exemples : 
– Nous te confions notre chien.
– Connais-tu ma cousine ?

possesseur 1re personne du singulier 2e personne du singulier 3e personne du singulier 1re personne du pluriel 2e personne du pluriel 3e personne du pluriel
masculin singulier mon ton son notre votre leur
féminin singulier ma ta sa notre votre leur
pluriel mes tes ses nos vos leurs

Remarque 1
Mon, ton et son peuvent précéder un nom ou un adjectif féminin commençant par une voyelle ou un h muet.
Exemples : 
– J’ai reçu mon salaire.
– Ileana est ton amie.
– C’est son histoire.

Remarque 2 
Lorsque leur est placé devant un verbe ce n’est pas un déterminant possessif mais un pronom : le pluriel du pronom lui.
Exemple : Marc leur (= lui, pronom) donne leur (= une, déterminant) part.

LES DÉTERMINANTS EXCLAMATIFS

Cette catégorie inclut les déterminants quel, quels, quelle et quelles utilisés dans les phrases exclamatives.

Accord
Comme tous les déterminants, le déterminant exclamatif s’accorde avec le nom qu’il détermine.
Exemples : Quellebelle maison ! Quelsbeaux châteaux !

Emploi
Les déterminants exclamatifs s’emploient dans des phrases exclamatives directes ou indirectes.
Exemples : 
– Quelle robe !
– J’imagine quelle déception tu as dû ressentir.

Devant un verbe d’état
Placé devant un verbe d’état, le déterminant exclamatif est attribut du sujet et s’accorde alors avec le nom dont il est attribut.
Exemple : Quelle fut sa colère quand il vit l’état de sa voiture !

LES DÉTERMINANTS INTERROGATIFS

Accord
Comme tous les déterminants, le déterminant interrogatif s’accorde avec le nom qu’il détermine.
Exemples :
– Quel devoir as-tu fini ? 
– Quels devoirs as-tu finis ?

Emploi
Les déterminants interrogatifs s’emploient dans des phrases interrogatives directes ou indirectes.
Exemples :
– Quelle robe porteras-tu ce soir ? 
– Il lui demanda quelle cravate mettre avec ce costume.

Devant un verbe d’état
Placé devant un verbe d’état, le déterminant interrogatif est attribut du sujet et s’accorde alors avec le nom dont il est attribut.
Exemples :
– Quelle est votre fonction dans cet établissement ? 
– Quelles sont vos activités principales ?

LES DÉTERMINANTS INDÉFINIS

Cette catégorie inclut des mots variés (tout, aucun, chaque, maint, nul, plusieurs, tel, quelques, divers, différent, certain…) qui indiquent une quantité non chiffrée ou une évocation vague de personne ou de chose.

Sens
Comme son nom l’indique, le déterminant indéfini ne précise pas ou précise peu la quantité ou la qualité du nom qu’il détermine.
Exemple : Dans cette équipe, certains joueurs ne fournissent aucun effort. (Ni les joueurs ni les efforts ne sont parfaitement définis.)

Avec un autre déterminant
Certains déterminants indéfinis peuvent être précédés d’un autre déterminant.
Exemple Les quelques champignons qu’il avait ramassés étaient vénéneux.

Locutions
Les locutions formées d’un adverbe de quantité et de la préposition de sont aussi des déterminants indéfinis. Parmi ceux-ci : beaucoup de, trop de, plus de, suffisamment de, tant de, etc.
Exemples : 
– Pierre mange trop de sucreries. 
– Il y a beaucoup de touristes dans le centre -ville.

Nombre
Certains déterminants ne s’utilisent qu’au singulier : chaque, plus d’un et pas un,aucun et nul. En revanche, plusieurs, différents et divers ne s’emploient qu’au pluriel.
Exemples :
– Chaque réponse doit être justifiée. 
– Pierre joue avec plusieurs amis.

LES DÉTERMINANTS NUMÉRAUX CARDINAUX

Les déterminants numéraux cardinaux servent à indiquer le nombre de personnes ou de choses.
Exemples :
– J’ai sept cousins.
– Nous partons dans douze jours.

Le déterminant numéral cardinal un est le seul qui varie en genre.
Exemple : Il a un frère et une sœur.

×