LES MOUVEMENTS CELLULAIRES

Les mouvements cellulaires sont des mouvements de déplacement externe ou interne du contenu cytoplasmique.

I-LES MOUVEMENT EXTERNES:LA LOCOMOTION CELLULAIRE

Les déplacements cellulaires peuvent se faire grâce à des mouvements amiboïdes, de flagelles ou de cils.

1-Les mouvements amiboïdes

La locomotion chez les amibes se fait par des mouvements d’extension et de rétraction du cytoplasme pour donner des pseudopodes. Le nom de mouvements amiboïdes qui est donné à ce type de déplacement, mais que l’on rencontre chez certains protozoaires et eucaryotes tels que les lymphocytes ou macrophages.

2-Mouvements par les cils ou les flagelles

Les flagelles et les cils sont des organes locomoteurs en milieu aquatique. Leurs battements provoquent soit un déplacement de l’eau par rapport à la cellule (nage), soit un déplacement de l’eau si la cellule est fixe (cellules ciliées de nombreux épithélium).

Les battements des cils sont de types pendulaires et ceux des flagelles de types ondulants. Chaque battement comporte une phase active efficace et une phase passive de retour à la position initiale. La fréquence des battements est comprise entre 10 et 40 battements/seconde.

II- LES MOUVEMENTS INTERNES OU CYCLOSE

Le contenu cytoplasmique est soumis à des courants internes entraînant dans tous les sens ses différents organites. Ces mouvements internes sont appelés cyclose.

×