ORGANISATION DE L’ENCEPHALE DE MAMMIFERES

INTRODUCTION

L’encéphale est situé dans la boîte crânienne. Il est constitué de trois parties : le cerveau, le cervelet et le bulbe rachidien.

I-ORGANISATION EXTERNE

L’encéphale est protégé par :

  • La boîte crânienne osseuse ;
  • Trois membranes, les méninges, qui sont :
  • La dure-mère: collée à la paroi osseuse. Elle est épaisse, fibreuse et résistante. Elle joue un rôle protecteur.
  • La pie-mère: collée contre l’encéphale. Elle est très fine, riche en vaisseaux sanguins. Elle joue un rôle nourricier.
  • L’arachnoïde: située entre les deux. Elle a la structure d’une toile d’araignée d’où son nom. Elle contient dans ses cavités du liquide céphalo-rachidien permettant d’amortir les chocs mécaniques dangereux pour le tissu nerveux.

 

1-Face dorsale ou supérieure

D’avant en arrière on distingue : le cerveau, le cervelet et le bulbe rachidien.

  • Le cerveau: C’est la région de l’encéphale la plus développée. Il est constitué de deux hémisphères cérébraux séparés par un sillon inter-hémisphérique. Chaque hémisphère est parcouru de nombreux sillons délimitant des circonvolutions cérébrales. Deux sillons très visible sont notés : le sillon de Rolando séparant le lobe frontal et pariétal ; la scissure de Sylvius qui délimite le lobe temporal.
  • Le cervelet: Il est situé en arrière des 2 hémisphères cérébraux qui le recouvrent partiellement. Il est constitué de trois lobes :
  • Le vermis qui a la forme d’un tas de vers, d’où son nom ;
  • Les 2 hémisphères cérébelleux situés de part et d’autre du vermis et présentant des circonvolutions cérébelleuses.
  • Le bulbe rachidien: qui est un prolongement dilaté de la moelle épinière. Il est partiellement recouvert par le cervelet.

Remarque : En écartant légèrement les hémisphères cérébraux on observe en avant du cervelet les tubercules quadrijumeaux ou lobes optiques puis un renflement impair, l’épiphyse.

2-Face ventrale ou inférieure

D’arrière en avant on observe le tronc cérébral formé par le bulbe rachidien, la protubérance annulaire ou pont de Varole, les pédoncules cérébraux, l’hypothalamus dont le centre montre la trace laissée par la section de l’hypophyse, les nerfs optiques formant un chiasma (rencontre), les hémisphères cérébraux contenant chacun un lobe olfactif.

II-ORGANISATION INTERNE

1-Coupe longitudinale ou sagittale

En écartant les hémisphères cérébraux par le sillon inter-hémisphérique on observe le 1er pont qui les relie, c’est le corps calleux, constitué d’une substance blanche. L’incision de ce pont permet d’observer à la base un 2ème pont constitué de substance blanche, c’est le trigone. Ces deux ponts sont reliés par une cloison transparente. De part et d’autre de cette cloison et dans chaque hémisphère on observe une cavité, ce sont les ventricules latéraux 1 et 2 dont la base constitue le corps strié.

En coupant le trigone on rencontre le 3ème ventricule. Ce dernier est traversé de part et d’autre par la commissure grise qui relie les deux noyaux du thalamus ou couches optiques.

Les ventricules latéraux sont reliés au 3ème ventricule par le trou de Monro. Vers l’arrière le 3ème ventricule communique avec le 4ème ventricule par l’aqueduc de Sylvius. Le 4ème ventricule se prolonge dans le bulbe rachidien par le canal de l’épendyme jusque dans la moelle épinière et communique avec les espaces arachnoïdiens par le trou de Magendie.

La section du cervelet permet de se rendre compte de la présence d’une substance blanche interne qui dessine une sorte d’arborisation, « l’arbre de vie ». La périphérie du cervelet est essentiellement faite de substance grise, l’écorce cérébelleuse.

2-Coupe transversale (passant par le diencéphale)

Elle permet de constater une dualité dans l’organisation du cerveau. En surface on a une couche de substance grise de 1 à 4 mm, formant le cortex cérébral, alors qu’en profondeur se trouve la substance blanche. Cependant, dans la substance blanche il y a des enclaves de substance grise comme les couches optiques et le corps strié. On note également la présence de cavités remplies de liquide céphalo-rachidien.

III. PLAN D'ORGANISATION DE L’ENCÉPHALE DE MAMMIFÈRES

L’encéphale des mammifères est formé d’une succession de 5 parties présentant des formes diverses du côté dorsal et ventral.

IV-DÉVELOPPEMENT EMBRYOLOGIQUE DE L’ENCÉPHALE

Lors de sa formation l’encéphale passe par différents stades. Pendant la vie embryonnaire, il passe d’une vésicule, le tube neural à 3 puis 5 vésicules. La vésicule antérieure, le télencéphale, se dédouble latéralement pour donner les hémisphères cérébraux.

CONCLUSION

Les encéphales de mammifères se forment selon un même plan d’organisation. Ce plan suggère à ces animaux des liens de parenté originelle. Les complications de structure observées dans sa morphologie quand on passe des classes inférieures aux classes supérieures, sont dans leur ensemble liées à l’acquisition d’un comportement parfaitement adapté aux conditions ambiantes.

×